Extrait du journal « La Vie » du 05 mai 2014

« Prendre l’Europe davantage au sérieux et la rendre plus utile. C’est l’aspiration de Nous Citoyens. Lancé l’année dernière par l’entrepreneur Denis Payre, ce mouvement revendique déjà 9 000 adhérents et présente des listes dans toutes les régions en France métropolitaine. « L’Europe est devenue le bouc émissaire favori des Français, nous dit-il. On y envoie les recalés de la politique française. Or, il faut relancer le processus européen avec des personnes compétentes, car nous ne sommes qu’au milieu du gué. Réconcilions prospérité et solidarité. » Denis Payre est souvent présenté comme un libéral en économie, mais le programme du mouvement, un des plus détaillés que l’on ait trouvés, porte sur la rationalisation de l’Union suivant le principe de subsidiarité. Il insiste aussi sur la nécessité d’introduire davantage de normes sociales et environnementales.À signaler : Nous Citoyens défend la famille comme premier lieu « où se construit la confiance ». Il n’est cependant pas aussi tranché que les listes Force Vie inspirées de la Manif pour tous. Mais il estime que le Parlement européen ne doit pas légiférer sur des « questions sociétales ». Ces accents « profamille » sont le fruit de la fusion avec Européens solidaires, une initiative « transpartisane » où l’on retrouve des croyants engagés, dont Philippe de Roux , des Poissons roses, un mouvement politique de gauche.Par ailleurs, Nous Citoyens, comme les autres mouvements cités ici, suggèrent que le clivage gauche / droite perd de sa pertinence au niveau européen.

« Retrouvez l’article dans son intégralité ICI